Ses nombreux bienfaits

 

L'argile est une matière intelligente qui possède d'innombrables vertus ! Elle est tout à la fois anti-inflammatoire et cicatrisante, antiseptique et désinfiltrante, exsudante et exorcisante. Ainsi, une plaie purulente sera non seulement nettoyée, mais l'inflammation périphérique disparaîtra. Mieux encore ! Avec les microbes, parasites, bactéries et virus, c'est l'éradication ! L'Argile « brûle » tous ces mauvais germes, tandis qu'elle aide à la régénération cellulaire... Intelligente, avons-nous dit ? Oui, car utilisée par voie interne, elle agira in situ. Elle trouvera l'endroit exact ou se situe le mal, s'y concentrera et le détruira. L’argile, de part sa radio-activité diffuse transporte une énergie électromagnétique irradiante extraordinaire. Cette énergie positive recharge littéralement les « batteries » du corps humain en permettant de réanimer les cellules endormies et de libérer notre potentiel vital engourdi. Mais voyons comment profiter de ses vertus extraordinaires...

 

 

 

L'Argile, par voie interne

Il faut savoir qu'il y a des précautions particulières absolument indispensables à respecter pour cette forme de thérapie :

Trois semaines avant toute absorption d'argile, il faut impérativement supprimer l'huile d'olive et l'huile de paraffine.

Quinze jours avant toute absorption, il faut diminuer toutes les huiles de table, le beurre et la crème fraîche.

Huit jours avant toute absorption, il faut supprimer toutes les charcuteries grasses les sauces. Du premier au dernier jour de la prise d'argile, vous devez boire, en dehors des repas, un litre et demi d'eau minérale naturelle, et cela systématiquement chaque jour de votre cure.

Si vous n'avez jamais absorbé d'argile, il vous faut passer impérativement par une période d'essai pour éviter les effets indésirables. Cette cure durera 6 jours.

Comment préparer son eau argilée ?

C'est simple : prenez de l'argile surfine (blanche pour la période d'essai et votre première cure; blanche ou verte pour les cures suivantes).

Mettez à délayer le soir avant de vous coucher une cuillère à café de poudre d'argile dans un verre d'eau minérale pure. Ne prenez pas d'eau gazeuse. Agitez bien le tout pendant deux minutes, sans discontinuer.

Le lendemain matin, à votre réveil et à jeun, buvez alors un tiers au maximum d'eau argilée. Prenez la précaution de ne pas trop bouger le verre afin que l’argile déposée ne se disperse pas dans l'eau que vous buvez.

Une cure doit avoir une durée de vingt jours au maximum.

 

Comment utiliser son eau argilée ?

Les douze premiers jours, buvez votre eau argilée (comme expliquée plus haut).

Les huit derniers jours, il vous faudra boire non plus l'eau argilée, mais l'eau argileuse, c'est à dire que les huit derniers matins, il vous faudra bien remuer l'eau et l'argile puis boire intégralement le contenu du verre. Prévoyez immédiatement après l'absorption quelque chose que vous aimez. En effet, cette substance miracle a malheureusement un goût fort désagréable en bouche!

Outre les périodes d'essai, ne faites jamais plus de deux cures d'argile par an (soit 40 jours dans l'année).

Les meilleurs périodes sont le début du printemps et la fin de l'automne.

Il faut savoir qu'il est normal de ressentir quelques troubles lors des premières ingestions : coliques intestinales, constipations, sueurs froides ou bouffées de chaleur, vertiges, bourdonnements d'oreilles. Mais si vous respectez le dosage, cela n'est pas grave. Buvez de l'eau, supprimez bien les corps gras, le chocolat, les dattes, les boissons gazeuses.

Pour ce qui est des contre indications, elles sont au nombre de trois : si vous avez un traitement en cours autre qu'un traitement homéopathique ; si vous avez de l'hypertension artérielle et la constipation spasmodique ou atonique.

Enfin, un dernier conseil : le vingt-et-unième et le vingt-deuxième jour, il est conseillé de terminer votre cure par deux journées d'eau argilée, plutôt que de stopper brutalement votre traitement d'eau argileuse. Cela évitera un mini état de choc pour l'organisme qui se traduit par divers malaises incommodes : asthénie, sueurs froides, tachycardie ou lipothimie. De même, ne réabsorbez pas de corps gras pendant trois jours après ces vingt-deux jours. Tout cela peut vous paraître bien fastidieux, mais sachez que la cure d'argile est un des rares moyens de ne jamais tomber malade, de retrouver votre énergie vitale, de prévenir toutes sortes de cancers, de nettoyer tous les organes vitaux et d'avoir une peau si pure et si douce que vous n'en reviendrez pas vous-même...

 

Mise en garde

Il est absolument déconseillé à une femme enceinte d’utiliser sous quelque manière que ce soit de l’argile et ce, A N’IMPORTE QUEL MOIS DE LA GROSSESSE.

L’argile est un produit naturel, mais ce n’est pas une raison pour l’utiliser en surdose ! Respectez bien les doses journalières et ne croyez pas qu’une utilisation prolongée est meilleure pour votre santé.

Pour préparer votre eau argilée, prenez un verre épais et sans valeur. L’argile pulvérise le cristal en quelques minutes.

Pour mélanger l’eau et l’argile, prenez une cuillère en bois. N’utilisez jamais le métal car cela produirait une réaction chimique néfaste pour votre santé.

 

 

L'Argile, par voie externe

L'usage thérapeutique de l'argile chez l'homme correspond très exactement au besoin instinctif de se ressourcer, tant cette bénéfique terre apporte à notre corps tout ce dont il a besoin en minéraux, métalloïdes propres à rééquilibrer nos cellules.

N'est-il pas écrit dans la Bible ?: "... Alors Yahvé l'Eternel modela l'homme avec de la glaise du sol, il insuffla dans ses narines une haleine de vie et l'homme devint un être vivant..." (Génèse 2-7). Pour les athées qui ne discernent pas la sagesse des Ecritures et n'y voient qu'une narration lyrique des événements du passé, grand bien leur fasse; mais ces cartésiens ne peuvent nier ce besoin fondamental de l'homme et son attachement à cette terre nourricière. Et quelque soit son pouvoir sur autrui durant son court passage terrestre, grand ou misérable, l'homme terminera inéluctablement sa course dérisoire d'être humain... en terre ! L'homme devra donc rendre à Dame Nature ce qu'elle lui a octroyé : la Vie !... Et la santé, seulement pour ceux qui auront su ce que cette bonne planète est capable de nous offrir...

 

Quelques petits trucs

Problèmes dentaires : Commencez tout d'abord à utiliser un dentifrice à l'argile. Mais en cas de carie, outre le brossage général de la dentition, remplissez la cavité dentaire atteinte d'argile compacte que vous aurez obtenue par addition insuffisante d'eau à votre argile en poudre.

Les échardes de bois : Petit bobo, mais ô combien désagréable. On rechigne bien souvent à s'inciser lorsque le petit morceau de bois ne peut être attrapé. La solution : trempez le doigt dans un bain chaud d'eau argileuse. Ce bain ramollira les chairs et permettra à l'effet absorbant de l'argile d'extirper le fauteur de trouble, naturellement et sans incision !

Le rhume des foins : Les pollens et poussières provenant de la coupe des céréales sont inhalées par le nez et vont se loger dans les muqueuses. Leur simple présence provoque un réflexe automatique de rejet pour les expulser, d'où éternuements. Effectuez plusieurs fois par jour des rinçages du nez avec de l'eau argilée. Puis, dès arrêt des éternuements, utilisez l'eau argileuse. Appliquez également sur les ailes du nez une fine couche de glaise, chaude, tiède ou froide. A vous de choisir en fonction de votre sensibilité et de vos réactions a ces applications.

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Ce site est listé dans la catégorie Médecine alternative : Naturopathie de l'annuaire Actualité du référencement et Dictionnaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site